29 août 2009

La porte

Ce texte fut écrit d'une traite, alors que j'étais aux prises avec une inspiration prenante et pressante. Un soir, très tard, quelques secondes avant de pénétrer dans le royaume des rêves...

J'entrouve une porte, passage vers l'inconnu,
Derrière m'attend la flamboyante magie,
Un rai de lumière effleure mes yeux,
Éblouie, je savoure ce moment.

Je pourrais avancer vers ce soleil brûlant,
Mais mes ailes n'ont pas appris à voler,
En émoi, je demeure entre deux eaux,
Pour attendre la porte de demain.

Passage vers un infini bonheur,
Sereine, je contemple cette porte,
Un jour, en mon heure, je la franchirai.

2 commentaires:

tangomango a dit…

Fais pas la bêtise de traverser cette porte tout de suite,reste parmi nous, je t'en prie....

Isa Lauzon a dit…

Ha! Ha! Ne t'inquiète pas, ce n'est pas une porte dangereuse! Elle mène simplement vers une autre étape de mon parcours... mais je resterai tout de même parmi vous!