4 juillet 2009

La boîte de Pandore

Je ne sais pas s'il s'agit d'une conséquence normale découlant de la lecture de "Il est venu avec des anémones" de Lyne Richard, mais je remarque avec surprise que mes dernières inspirations tournent autour de sujets sombres et disons-le, légèrement sadiques.

Et dire que je croyais ma période noire terminée! Les Stephen King et Dean R. Koontz ne faisaient plus partie de mes listes de lecture, je ne regardais plus de films d'horreur et je n'avais que des idées d'histoires légères ou pour la jeunesse...

Je crois que ce roman a ouvert une boîte de Pandore. J'avais abandonné ce type d'écriture parce que mes lecteurs, des proches, n'appréciaient pas. Vraiment pas. Je me faisais regarder comme une bête curieuse, comme si une fille débordante de vie et de gaieté comme moi n'avait pas le droit d'écrire, de songer même à de pareilles atrocités!

Ma prof d'ateliers d'écriture dit qu'un auteur ne devrait jamais se censurer, car ça bloque l'inspiration. Il faut écrire ce qui est prêt à être écrit, ce n'est qu'ainsi qu'on peut se libérer et avancer.

Donc, j'écrirai les deux nouvelles qui me trottent dans la tête depuis quelques jours et j'avoue que j'y prendrai un malin plaisir... Peut-être qu'ensuite, la boîte se refermera?

3 commentaires:

Pierre H.Charron a dit…

Isa la Mini-Wheats. Elle va nous faire découvrir son côté...diaboliquement givrée !! Écrire ce qu est prêt à être écrit.. Quoi dire de plus.

Dame Sco' a dit…

Moi j'ai hate de lire ... Moi aussi on m'a dit que j'avais de drôle d'idées d'écrire des récits de tueuse à gages mais bon on choisit pas là oùl'inspiration nous emmène !

Isa Lauzon a dit…

Mon petit côté givré étonne toujours mes proches. Enfin, comme dit Dame Sco', ce n'est pas moi qui décide, c'est mon inspiration! Je me contente de suivre la voie qu'elle décide de me faire prendre!