31 mai 2009

Exercice #4 - L'objet insolite

ATTENTION! Ce billet a été modifié le 3 octobre 2010 : Prière de ne pas m'envoyer de texte par courriel pour cet exercice. Je n'effectue plus de correction et je ne publie plus les résultats d'exercices. Vous pouvez par contre publier votre texte directement dans les commentaires de ce billet, si vous le désirez. Merci!

Encore un exercice! me direz vous.

Eh oui! L'inspiration n'attend pas et, de toute façon, j'ai envie de me secouer les puces. Vous verrez, c'est très différent cette fois, de l'inédit. Alors voici :

Fermez les yeux. Hé! Non! Attendez! Sinon vous ne pourrez pas lire la suite! Je recommence :

  • Gardez les yeux ouverts et allumez votre imagination
  • Mise en situation : Vous roulez sur une route déserte, côté passager. Le paysage défile et soudain, vous apercevez un objet insolite sur le bord du chemin. (il faut que ce soit inhabituel, bizarre, bref, que ça sorte un peu de l'ordinaire).
  • Vous le voyez? Bon, si ça peut vous aider, moi, je vois une cage de transport pour chat, à laquelle il manque la porte du devant. Bizarre? Pas tant que ça, j'en ai vu une pareille aujourd'hui, il s'agit d'ailleurs de ma source d'inspiration pour cet exercice (bien sûr, vous prenez autre chose!)
  • Maintenant, le défi : En environ 250 mots, vous allez m'écrire une histoire qui nous mènera à la toute fin à cet objet insolite, question qu'on comprenne comment il est arrivé là. Et oubliez votre balade en voiture, c'était juste pour vous situer!

Pas évident, hein?

Pour mon résultat, c'est ici.

4 commentaires:

Anonyme a dit…

La femme s’arrête, intriguée par ce qu'elle vient de heurter du pied. Ce coquillage bizarre semble incongru sur cette plage.
 
L'enfant a mis sa dent sous l'oreiller. Il sait que la petite souris va passer et lui laisser une ou deux pièces, c'est le grand Jo qui le lui a dit. C'est pour sa maman qu'il le fait, pour la surprise. L'enfant ne comprend pas tout mais il aime sa maman alors sa main glisse la dent et il s'endort en souriant.
A l'heure dite la souris se faufile, prend la dent, laisse deux pièces, file à la fenêtre où l'oiseau l'attend. C'est toujours le même, un peu vieillissant et noir mais il connait bien le chemin. Avec la dent, il survole les villes, les champs et arrive sur la plage. Il lui faut patienter le messager est en retard. Un clapotis lui signale qu'il est temps de se mettre en position au-dessus de l'eau et de viser juste pour faire tomber la dent dans la gueule grande ouverte du poisson des mers lointaines. Le voyage de la dent commence, il va durer des siècles dans cet autre monde loin des humains et puis un jour, un autre être voyageur déposera sur la plage un coquillage, spécialement destiné à la maman de l'enfant. Un jour, pas si lointain en temps humain, elle sera la seule à pouvoir le découvrir et le voir.
 

La femme ouvre le coquillage. En son cœur repose une perle de toute beauté de laquelle irradie une vague d’amour qui la réchauffe de bonheur.
cath

Isabelle Lauzon a dit…

Hé! Une belle ébauche de conte, ça! À ta place, je le retravaillerais, ce petit texte, il y a sûrement moyen d'en faire quelque chose de très mignon... :D

Anonyme a dit…

Merci
C'est un peu le résumé d'une histoire que j'avais inventée pour mon dernier fils. Il aimait les histoire pour s'endormir mais une fois la lumière éteinte je passais de la lecture aux histoires de maman les "ce n'est pas vrai mais on fait comme si".

Isabelle Lauzon a dit…

Ah! Les histoires inventées pour nos enfants... Ce sont les meilleures! :D