10 mai 2009

Exercice #3 - Déblocage de la créativité

ATTENTION! Ce billet a été modifié le 3 octobre 2010 : Prière de ne pas m'envoyer de texte par courriel. Je n'effectue plus de correction et je ne publie plus les résultats d'exercices. Vous pouvez par contre publier votre résultat directement dans les commentaires de ce billet, si vous le désirez.

Aujourd'hui, j'ai envie de me changer les idées, de réveiller ma créativité, de me brasser les méninges. Alors allons-y pour un nouvel exercice!

Voici les contraintes :


  • Phrase de départ : Le calme fut soudain brisé quand...
  • Mots concrets* à insérer : cigare, mouchoir, agrafe, rideau, écran, table, étiquette, pantoufle, ampoule, crayon, tulipe, catalogue, tourbe, antenne, boulon, dinosaure, farce, truite, corridor, poche
  • Environ 250 mots
* Il est permis de transformer les mots concrets en adjectifs, adverbes, verbes de même nature! (Exemple : mouchoir = moucher).

Bon, à présent, je suis dans l'eau chaude. Je dois faire cet exercice, ma réputation en dépend! J'ai choisi des mots au pif, j'ai sélectionné une phrase au hasard dans un bouquin et je n'ai aucune idée de ce que ça va donner!

Pour mon résultat, c'est ici.

4 commentaires:

Pierre H.Charron a dit…

Un oubli ou longueur libre ?
maximum 250 mots ???????
Hmmm....l'horaire est serré...à voir...

Isabelle Lauzon a dit…

Un oubli malencontreux... Merci, Pierre, de me ramener à l'ordre!

Pour moi aussi, l'horaire est serré. C'est pourquoi mon texte n'apparaît pas encore sur mon blogue : il n'est même pas commencé! D'ici quelques jours, c'est promis!

Anonyme a dit…

Le calme fut soudain brisé quand le boulon céda et que l'antenne dégringola du toit.

Le vieux monsieur, appelé « le dinosaure du dessous » par la marmaille de l'immeuble, étiqueté du sobriquet de « vieux fou » par les adultes indifférents, le vieux monsieur donc, était en train de fumer son cigare, tranquillement installé à table, indifférent à la télévision allumée dans un coin tout occupé qu'il était à feuilleter un catalogue, légèrement éclairé par une lampe tulipe, dernier achat de sa défunte femme, "la sainte femme, Dieu est son âme" aimait-il à dire à tous, profondément ému, attrapant alors un mouchoir dans sa poche pour contenir son émotion. « Ils avaient été mariés 30 ans .Mariage très heureux » disait-il à qui voulait l'entendre. La violence du bruit le fit sursauter, son regard se porta alors machinalement sur l'écran. Plus rien. Bouche ouverte, regard hébété, la ressemblance avec la truite qu’il avait sortie de l'eau il y a plus de 5 ans – « y''en ai agrafé une grosse" racontait-il volontiers au rendez-vous des vieux pêcheurs- l’aurait frappé et amusé. Il remit ses pantoufles, enlevées pour mettre ses jambes en hauteur, posa le crayon, non sans avoir au préalable marqué la page et se dirigea vers la fenêtre pour regarder à l'extérieur tout en restant caché derrière le rideau. C'était peut-être une farce des gamins. La dernière fois ils avaient rempli de tourbe les sacoches de son vélo.

La femme rentrait juste au moment où l'antenne se décrocha. Elle préviendra le syndicat mais pour l'heure elle traversa le corridor - zut, l’ampoule était morte - et frappa à la porte du vieux Monsieur. Il devait être inquiet.

Isabelle Lauzon a dit…

Bravo!

Maintenant, quelques commentaires pour une hypothétique réécriture :

- Si c'était une nouvelle littéraire, on ne dirait pas dès le départ que c'est l'antenne qui a dégringolé du toit, question de garder le suspense. On le dévoilerait à la fin.

- Trop de "dinosaure du dessous", "vieux fou", "sainte femme", ça s'apparente à ce qu'on appelle de l'info dump (s'cusez pour le terme anglophone) et ça devrait être intégré autrement, tout comme les détails excessifs dans la même phrase, qui font décrocher de l'action.

- Des virgules, des points, ça aiderait à la compréhension.

Une bonne prémisse, comme pour les autres exercices, mais une bonne réécriture permettrait d'aller plus loin dans le concept. Et on oublie la longueur cette fois, vu qu'on est dans la réécriture! Et on sépare ça en paragraphes (début, milieu, fin, donc au moins 3 paragraphes).

Voilà, c'était quelques commentaires de révision sommaires, sans prétention aucune (je n'ai aucun diplôme, juste un peu d'expérience)!

Merci pour ta participation! (Oh! Oui, soit dit en passant, je tutoie à peu près tout le monde ici, c'est plus facile pour créer des liens je trouve. Tu fais comme tu veux...) ;)