22 avril 2009

Un couple charmant

Lors de l'activité de samedi dernier à la Librairie Lincourt, j'ai rencontré un couple charmant avec lequel j'ai échangé.
M. Réal Bossé et Mme Marianne Hubert ont tous deux publié des romans et sont propriétaires de la maison d'édition La Sauvagine. De plus, ils offrent à l'occasion des ateliers littéraires et plusieurs de leurs étudiants ont publié.

Publication

M. Bossé s'est fait un plaisir de démystifier pour moi les termes "Publier à compte d'auteur" et "Auto-édition".

À compte d'auteur : l'auteur paie un éditeur pour faire publier son livre. M. Bossé m'a raconté une histoire d'horreur à propos d'un auteur qui, ayant déboursé 10 000 $ pour faire publier son livre, s'est vu contraint de payer les exemplaires de son propre livre, puisque son contrat ne prévoyait pas d'exemplaires pour l'auteur...

Auto-édition : l'auteur s'édite lui-même. Donc, il prend en charge les frais de rédaction, de correction, de révision, d'impression, etc. L'avantage, c'est que l'auteur publie son livre à SA façon, sans que personne n'y change un mot. L'inconvénient majeur se trouve au niveau de la distribution : certains auteurs présents m'ont dit qu'ils faisaient affaire avec une coopérative de distribution, avec des résultats mitigés.

Une chose est certaine : les coûts de ces deux formes d'édition peuvent être salés et, à priori, ce n'est pas la voie que je choisirai d'emprunter.

Ateliers d'écriture

M. Bossé et Mme Hubert offrent de temps à autre des ateliers d'écriture, à raison de 10 cours de 3 heures, pour un total de 30 heures. À raison d'un soir par semaine, de 18 h à 21 h, ils abordent plusieurs facettes de l'écriture : transformation de phrases pour en améliorer le style, conseils constructifs aux auteurs ayant débuté un projet de roman, exercices de déblocage de la créativité et réécriture n'en sont que quelques exemples.

Fait intéressant : les participants ne lisent pas leurs travaux devant le groupe. Chacun lit le texte d'un autre et le nom de l'auteur n'est dévoilé qu'à la fin. Selon M. Bossé et Mme Hubert, cette méthode permet à l'auteur de mieux apprécier son texte, d'entendre les répétitions et surtout, de voir son oeuvre avec un autre oeil.

Un nombre minimum de 7 participants est requis pour démarrer un groupe. Si l'aventure vous intéresse, je vous donne les coordonnées de ces gens exquis dont le savoir saura assurément en faire progresser plus d'un :

Réal Bossé et Marianne Hubert
Lachenaie
Téléphone : 450-492-0814

3 commentaires:

Chantal Moreau a dit…

Ah Isabelle, tu me donne de plus en plus le goût d'assister à tous ces ateliers d'écriture dont tu parles!!! Transformation de phrases pour en améliorer le style... exercices de déblocage de la créativité... conseils aux auteurs... je suis vraiment attirée! Un plus pour mon travail de secrétaire!

tangomango a dit…

Bonjour Isabelle,
Sais-tu si ces cours sont pour l'automne prochain? As-tu l'intention d'y participer? Personnellement, Lachenaie je trouve ça un peu loin. Mais, je vais y penser.

Isabelle Lauzon a dit…

À Chantal : J'espère vraiment que tu t'inscriras dans mon groupe en septembre!

À Tangomango : Pour les ateliers de Lachenaie, je crois qu'ils débutent un groupe quand ils ont assez de monde. Pour ma part, les heures ne m'adonnent pas et je veux vraiment poursuivre avec les ateliers de Nicole - on ne peut pas tout faire à la fois! Mais ça semblait vraiment intéressant!