23 mars 2009

Dictée France-Québec Québec-France 2009

Tel que promis, je me suis rendue hier à la Bibliothèque Saint-Eustache pour participer à la Dictée France-Québec Québec-France 2009.

Verdict : pas si mal! Je m'en suis assez bien tirée je crois. Bon, j'ai raté mon coup pour des mots comme rudbeckies, flaupes, oribus, entergazennés, Lomé, aloko et Éwés, mais il s'agit, vous en conviendrez, d'erreurs fort excusables...

Enfin, je devrais recevoir d'ici quelques jours le résultat. Les trois meilleures dictées par secteur seront soumises pour le prix régional, je croise les doigts! De toute façon, j'ai déjà gagné : un magnifique prix de présence, un ouvrage de référence de la collection Les dicos d'or de Bernard Pivot, "Toute l'orthographe". Un bijou! J'ai fait quelques jalouses je crois...

J'ai été fort étonnée de ne voir que 9 participantes à cette dictée. Et à la première lecture, une jeune demoiselle s'est levée et a quitté la salle. La difficulté lui a fait peur et elle a préféré renoncer. Dommage! Les autres participantes, quant à elles, ont simplement ri comme moi de l'étrangeté de certains mots et nous nous sommes bien amusées lorsque le corrigé nous a été remis à la fin.

Cette dictée était offerte dans le cadre de la Francofête et était offerte par l'Association Québec-France (http://www.quebecfrance.qc.ca/). J'ai d'ailleurs discuté avec la directrice régionale et elle m'a expliqué que la mission de cette association est de promouvoir les échanges culturels entre le Québec et la France. Parmi leurs activités, on retrouve "Le temps des sucres" en France, des conférences (par exemple : les châteaux au Québec), des soupers gastronomiques...

Vous êtes québécois et vous rêvez d'habiter en France? Ou vous êtes français et rêvez de découvrir le Québec? L'Association Québec-France peut vous aider!

2 commentaires:

Pierre H.Charron a dit…

rudbeckies, flaupes, oribus, entergazennés, Lomé, aloko et Éwés... Ils ont trouvé ces écrits sur quels Hiéroglyphes et dans quels Pyramides .!!!!

Isabelle Lauzon a dit…

Certains mots étaient des régionalismes, d'autres sont plutôt employés en France et au Togo. D'où la difficulté... C'est pas grave, on s'est bien amusées!