4 mars 2009

Course au café clair

Exercice de style portant sur l'Allitération (la plupart des mots commencent par le son "C")
Rédigé en atelier d'écriture, le 3 février 2008

Quand le cadran crie comme un coq, le Capitaine King coiffe avec candeur son képi couleur caramel et kaki. En quête d’un café clair, le cadre contacte la cafétéria.

Curieusement, ses caribous de camarades ont causé un carême pas catholique aux cuisines. La cantinière convient avec classe du côté sans queue ni caboche de cette crise et se contente de lui conseiller un kéfir. Le Québécois casqué calme courageusement son caractère et quitte le camp en camion. Il croit que la coiffeuse lui confiera une cuillère de son calumet quotidien. Pas question, car la capricorne au Q.I. de koala en a consommé un kilo avec sa cousine.

Le cafard au cœur, le Canadien court quérir sa carabine. Coulant son corps contre sa cabane, le quartier-maître compte les candidats. Ces quatorze crétins connaîtront les conséquences de sa colère.

2 commentaires:

Pierre H. a dit…

Qui croirait que créér quatre croquis croqnants comme continuité causeraient carences aux conclusions? Sans se soucier si ses fins saliveront ces serviteurs,ce sera certaineent son succès, ca c'est certain! .... Hum pour un premiet jet ;)

Isabelle Lauzon a dit…

Ha! Ha! Ha! Je me bidonne vraiment avec cette figure de style! Peu pratique dans une histoire, par contre, mais très amusant comme exercice!