14 février 2009

Les dix clés de l'amour

Auteure : Antoinette Layoun

Vous avez 25 $ en poche et vous désirez acheter un livre de croissance personnelle inspirant? Eh bien! N'achetez pas ce livre!

Pourtant, la description du livre promettait : "[...] Avec le temps, j'ai appris à jouer des rôles... [...] J'ai appris à porter des masques, à devenir un caméléon pour plaire, pour être acceptée [...] Un matin, je me suis réveillée avec un mal de l'être et le mal de l'âme [...] À l'aide!"

Quelle déception! Je me suis rendue à la Librairie les Arcades, à Saint-Eustache, le dimanche 8 février 2009, afin de rencontrer l'auteure et lui demander une dédicace. L'auteure était souriante et avenante, elle a écrit une courte phrase (avec une faute d'orthographe dedans) et m'a rapidement remise entre les mains de sa collègue, laquelle s'est empressée de me vanter les mérites de leur "Centre de l'Univers Cité de la Transformation et du Bien-être".

Bon, si la rencontre s'avérait décevante, j'espérais que le livre corrigerait cette mauvaise impression. Erreur! Je n'ai réussi à lire que 3 pages, moi, la lectrice assidue et acharnée!

J'ai jeté l'éponge, écoeurée par l'atroce répétition du mot "amour". Dans une page prise au hasard, j'ai décompté pas moins de 20 "amour", sans compter ses dérivés (aimer, être aimé, ...).

Vous ne me croyez pas? Voici une phrase-clé tirée du livre :

"Soyez dans l'amour, car vous êtes des êtres d'amour. Manifestez l'amour de ce que vous êtes et l'amour des autres."

Mme Layoun est peut-être une conférencière, une animatrice, une clinicienne en psychothérapie, une professeure de yoga et une coach hors pair, mais sa plume ne m'a guère convaincue. Dommage!

2 commentaires:

Pierre H. a dit…

Répéter le mot amour comme ca, c'est pas un Anaphore... hum.... Moi aussi je suis pas capable de lire une écriture que je qualifie d'Homélie de curé de messe du Dimance matin! Le fameux Secret de Rhona Byrme..même chose, j'ai pas lu 40 pages que le coeur me levait.. ALors Mme LAyoun echanter de ne pas vous avoir connu.. et Vlan dans les dents! Bravo pour ton coup de Geule Isabelle !

Isabelle Lauzon a dit…

Merci pour ton appui! Je me sentais coupable de signer négativement ma première critique littéraire, mais je ne pouvais passer sous silence un tel outrage!