8 février 2009

Le Sonnet

Le sonnet est toujours composé de deux quatrains et de deux tercets.

Voici la structure du sonnet régulier :

Ligne 1
Ligne 2 (quatrain)
Ligne 3
Ligne 4

Ligne 5
Ligne 6 (quatrain)
Ligne 7
Ligne 8

Ligne 9
Ligne 10 (tercet)
Ligne 11

Ligne 12
Ligne 13 (tercet)
Ligne 14

Dans un sonnet régulier, les lignes suivantes doivent rimer :
  • Lignes 1 et 4
  • Lignes 2 et 3
  • Lignes 5 et 8
  • Lignes 6 et 7
  • Lignes 9 et 10
  • Lignes 11 et 14
  • Lignes 12 et 13

Sinon, le sonnet est irrégulier! (par exemple, les lignes suivantes rimeront ensemble : Lignes 1 et 3, Lignes 2 et 4, Lignes 5 et 7, Lignes 6 et 8).

Le dernier vers du sonnet doit contenir un trait exquis, ou suprenant, ou excitant l'admiration par sa justesse et sa force. Chaque mot des quatrains fait deviner le trait final qui surprend le lecteur par la beauté, la hardiesse et le bonheur de l'expression.

Le sonnet s'écrit en alexandrin, un vers de douze syllabes. Afin de bien compter les syllabes, il est important de noter la particularité rattachée au "e muet" (C'est-à-dire l'e situé dans la dernière syllabe du mot) :

  • Si le nom suivant commence par une consonne, on le comptera comme une syllabe.
  • Si le nom suivant commence par une voyelle, on ne le comptera pas.

Source : Ateliers de création littéraire de Nicole Lapointe

Source : Dictionnaire de rimes et petit traité de versification, Damien Panerai

Aucun commentaire: