3 février 2009

Avenir

Sonnet - en alexandrin, 12 pas
Projet personnel, rédigé le 1er novembre 2008

Quand l’angoisse et la peur ralentissent ton pas,
Le chemin est pénible et parsemé d’embûches,
Inutile d’enfouir ta tête sous les draps,
Empoigne donc ton courage à deux mains et bûche !

Si les obstacles s’accumulent sur ta route,
Que le désespoir menace de t’engloutir,
Refuse de céder, de succomber aux doutes,
Recherche les raisons et rectifie ton tir.

Le bonheur est un amant qu’il faut courtiser,
À chaque jour, il voudra être louangé,
De tous les bienfaits qu’il daignera t’accorder.

Inquiétudes et soucis usent ta vie en vain,
Rêve plutôt à tes beaux projets de demain,
L’avenir t’appartient, qu’attends-tu pour foncer?

1 commentaire:

Pierre H. a dit…

Le bonheur est un amant qu’il faut courtiser.
Je mets ca dans mon tiroir: Pensée du jour